LA TRANSMISSION

Planche tracée par la R.'. L.'. Tanit à l'occasion de l'Assemblée des Députées de la GLFS le 3 mai 2014 A priori, toutes à Tanit Apprenties, Compagnonnes et Maîtresses partent du postulat que la transmission de la Tradition est possible. Voyons donc s’il s’agit d’une utopie fantaisiste ou d’un possible réaliste. Il est importe tout d’abord, pour les toutes jeunes franc-maçonnes, de distinguer LES traditions de LA TRADITION. Les traditions sont liées à des étapes essentielles de notre vie : naissance, mariage, mort, rites de passage. Ils permettent d’ancrer notre parcours, de le jalonner de repères tant familiaux que sociétaux ou culturels. Même si les traditions transmettent un patri

La voie du milieu

Le Tao ne fait jamais rien : Pourtant à travers lui toutes choses se font. Si les puissants et les puissantes Pouvaient se centrer en lui, Le monde entier se transformerait De lui-même, dans ses rythmes naturels. Les gens seraient heureux De leur vie quotidienne, En harmonie et libres de tout désir. Lao Tseu Au début de notre chemin de vie, nous sentons souvent ballotées entre les extrêmes et victimes de nos réactions face aux visicitudes de la vie. Puis, au fil du temps, nous réalisons quel est le paradoxe de la condition humaine. Nous naissons en inspirant et expirant, nos jours sont gouvernés par la nuit et la clarté, nous sommes joyeux ou tristes. La voie royale proposée par

Les Agapes

Agape, du Grec Agapê, « amour », au fil d’un jour, de deux jours, de nombreux jours, devient « repas fraternel », avec, ou sans atours. L’agapê est de ces amours, qui parfois nous jouent des tours, quand d’un verre au détours, d’un plat aux fins contours, un rire fuse alentour. L’agape se conjugue, morne ou vive, réunissant solitudes, ou mets et convives. Si la boisson nous enivre, si les paroles deviennent vives, à nous d’être sur le qui-vive, pour éviter que d’une boutade trop vive, d’aucun ne survive ! J’agape, c’est triste et solitaire, à chanter, pas un seul air. Il ou elle agape, toujours au singulier, un constat bien tristounet. Ils ou elles agapent, au pluriel cette fois, il y a de l

A quoi sert une Loge Maçonnique? Quelles sont nos réflexions?

Le mot Loge désignait au Moyen-Age, l'atelier dans lequel se réunissaient les bâtisseurs de cathédrales. Actuellement, les Loges maçonniques ne sont plus opératives mais spéculatives. Il s'agit d'une méthode de réflexion qui amène à mieux se connaître soi-même, à mieux appréhender les autres, à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Nous partageons nos réflexions au sein du groupe et nous sommes amenées à produire ponctuellement des travaux personnels. A l'instar des corporations médiévales, les membres de la Loge sont réparties en Apprenties, Compagnonnes, Maîtresses Franc-Maçonnes. La méthode est à la fois originale et ancestrale car elle débute par une initiation.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 par EK. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr